Archives for the month of: septembre, 2011

Séance d’information le 5 octobre à 9h au BIP

cocofLe Gouvernement de la Région de Bruxelles-Capitale a décidé de lancer un appel à projets dont l’objectif est la sensibilisation et la participation citoyenne aux enjeux urbanistiques.

Afin de créer ou de renforcer l’identité bruxelloise, le Ministre Emir Kir a proposé de travailler sur ce sujet avec les acteurs associatifs localisés sur le territoire bruxellois, qu’ils soient issus des secteurs culturel, socioculturel, social, sportif ou d’insertion socioprofessionnelle.

L’Agence de Développement Territorial, qui a pour objet de travailler à un développement harmonieux du territoire au bénéfice des habitants, des entreprises et des usagers, a été désignée pour informer les cadres de vos associations sur les contours de cet appel à projets traitant des grands enjeux urbains et de l’intérêt pour vos publics de s’y impliquer.

Afin de concrétiser ce beau projet, vous êtes donc cordialement invité, par le Ministre Emir Kir, à un petit-déjeuner d’information le 5 octobre prochain à 9h, au BIP (Bruxelles Info Place) 2-4 rue Royale, à 1000 Bruxelles. Cette séance permettra de préciser l’objectif de la démarche, qui vise en finalité à vous aider à intéresser vos usagers aux défis urbanistiques auxquels Bruxelles est confrontée, ainsi que les moyens de la concrétiser pour l’association que vous représenterez.

Veuillez confirmer votre présence par mail : lhantson@cocof.irisnet.be

Règlement pour l’introduction des projets 2011/2012
Formulaire d’inscription

(qui se retrouve sur le portail urbanisme Régional à l’adresse : www.urbanisme.irisnet.be)

Contact et informations

Lydia HANTSON
Graduée administrative chef
Commission Communautaire française / Cocof
Direction des affaires culturelles et du tourisme
Service des Affaires Socioculturelles
Rue des Palais 42  1030 Bruxelles
www.cocof.irisnet.be
T 32 2 800 83 66
F 32 2 800 82 77

Espèce(s) d’animateur | Super héros ou superflus ?

Une journée de rencontres, débats et réflexions sur les liens entre la démocratie et l’animation socioculturelle, le mardi 8 novembre de 9h à 17h au Palais des Beaux Arts de Charleroi.

Public : les personnes concernées professionnellement par l’animation/éducation d’enfants et/ou de jeunes. Les étudiants et demandeurs d’emploi sont également les bienvenus.

Une dizaine d’interventions>>le programme complet est ici
especesdanimateur2011-mailing

– L’animateur socioculturel, garant de l’application de la démocratie directe ? Par Emilie Jacquy et Antoine Thioux (Centre de Jeunes Taboo)

– L’expérience de la démocratie au Musée. Par Laurence Bouvin (Musée Royal de Mariemont)

– Quelle(s) culture(s) pour quelle démocratie ? Par Roland de Bodt

– La question de la mixité et de l’intégration vécue par les scouts. Par Jérôme Ramacker (Scout et guides pluralistes – SGP)

– Animation: méthodes pédagogiques, mouvements de critique sociale ou création sociale et culturelle ? Par Jean-Pierre Nossent

– Quel est le rôle et l’impact d’un centre d’art dans une dynamique sociale locale ? Par Frédérique Versaen (WIELS, Centre d’Art Contemporain de Bruxelles)

– Autorité et éducation : mise en perspective. Par Bernard de Vos (délégué général aux droits de l’enfant – Communauté Française de Belgique)

– Autorité et affectivité : qu’est-ce qui éduque ? Discussion entre un enfant, Antoine Janvier et Florence Caeymaex (l’URPPCN – ULg)

– Autorité institutionnelle : force ou contrainte ? Par Eugène Braet (Service Général d’Inspection de la Culture – Communauté Française de Belgique)

– L’éducation en IPPJ : tendre vers davantage de cohérence dans l’apprentissage des limites. Par deux éducateurs du service éducation (IPPJ de Braine-le-Château)

– Pédagogie Nomade, une école de l’émancipation. Par Benoit Toussaint et quelques-uns de ses élèves (Ecole de Pédagogie Nomade)

Contact et informations

Inscriptions en ligne,
par téléphone (04/223.58.71)
ou par mail.

Publics, œuvres et diffusion des arts de la rue : enjeux et sens de l’intervention artistique dans l’espace public

assp Jeudi 17 novembre 2011 de 9h30 à 16h30 à Asspropro (22, Avenue Reine Astrid – 5000 Namur).

– Intervenant : Anne Gonon, Chargée des études et de la recherche à « HorsLesMurs », centre national de ressources des arts de la rue et des arts du cirque, Paris.
– Public : les programmateurs (16 participants maximum).
PAF : 30 euros, repas de midi compris. Le paiement est à effectuer dès réception de la facture.
Opérateur : Asspropro (Association des programmateurs professionnels).
– Programme : télécharger le programme de cette formation.
– Inscription : par courrier, par fax, à l’aide de ce formulaire (également téléchargeable sur www.asspropro.be, partie PRO.

Contact et informations

Asspropro
Cécile Hoornaert
T 081 73 59 46
cecile@asspropro.be

Partager et défendre des choix de programmation de Théâtre Jeune Public

Deux journées : les jeudi 13 et vendredi 14 octobre 2011 de 9h30 à 16h30 à la Maison des Associations de La Louvière (Place Mansart 21-22, 7100 La Louvière).

assp
– Intervenant : Jean Lambert, Dramaturge, Auteur, Metteur en scène aux « Ateliers de la Colline ».
– Public : Les programmateurs Jeune Public (16 participants maximum).
– Prérequis : Avoir visionné majorité des spectacles présentés dans le cadre des Rencontres de Huy 2011.
– PAF : 60 ? (repas de midi compris). Le paiement est à effectuer dès réception de la facture.
– Opérateur : Asspropro en collaboration avec le CCRC (Centre culturel Régional du Centre).
– Programme : télécharger le programme de cette formation.
– Inscription : par courrier, par fax, à l’aide de ce formulaire (également téléchargeable sur www.asspropro.be, partie PRO.

Contact et informations

Asspropro
Cécile Hoornaert
T 081 73 59 46
cecile@asspropro.be

sabamDepuis 2004, la SABAM offrait la possibilité aux Centres culturels locaux et autres petits lieux de diffusion de souscrire à une procédure simplifiée de demande d’autorisation et de calcul de rémunération des auteurs. Cette procédure faisait l’objet d’une convention entre la Sabam et les opérateurs concernés.

La Sabam a récemment pris la décision de ne plus reconduire ces conventions et d’harmoniser les tarifs et procédures sur l’ensemble du territoire belge (au Nord comme au Sud du Pays), et ce, à partir du 1er septembre 2011. Les tarifs dès à présent appliqués sont les tarifs 203, 204, 205, 2010, 212 et 32A.

Certains d’entre vous ont déjà été informés de cette décision par la Sabam via courrier voire via recommandé (en effet, si la convention est reconductible tacitement, la procédure de rupture de contrat prévoie généralement une notification par recommandé un mois avant l’échéance de la date anniversaire du contrat – voir les termes de votre convention). A défaut, vous n’êtes pas tenus d’être en possession de cette information.

Asspropro est actuellement en pourparler avec la Sabam, laquelle étudie la possibilité de changer la politique tarifaire appliquée aux petites structures (augmentation des minimas tout en veillant à rester supportables pour lesdites structures).