Archives for the month of: janvier, 2012

Bruxelles est très riche en productions événementielles à l’adresse du grand public. À l’instar de certaines industries culturelles déjà organisées et structurées, quelques professionnels de l’événementiel se sont unis dans l’asbl BAPEO, un nouveau projet qui a pour mission de fédérer et structurer le secteur, de lui fournir une crédibilité et de le doter d’une assise en vue d’une meilleure reconnaissance nationale et internationale aussi bien privée que publique.

Contact et informations

ASBL BAPEO
175 rue Bara
1070 Bruxelles
tel 02/ 560 21 43
fax 02/560 21 99
info@bapeo.be
www.bapeo.be

 

Les volontaires ? Ce sont ces héros du quotidien qui donnent de leur temps et de leurs idées pour améliorer notre vivre-ensemble et participer au développement de notre société. Depuis 2005, le volontariat fait l’objet d’une loi. En résumé, celle-ci définit le volontariat comme une activité qui est exercée sans rétribution ni obligation et au profit d’autrui, dans un cadre autre que le cadre familial.

Pourquoi une assurance ?

La loi de 2005 impose à toutes les associations qui occupent des volontaires de contracter une assurance en leur faveur. Afin de favoriser l’exercice du volontariat, la COCOF leur offre donc désormais la possibilité de bénéficier gratuitement d’une assurance volontariat.

Quelles conditions ?

L’association doit respecter 3 conditions:

  1. être constitué en asbl ou en association de fait ;
  2. être installée dans la Région de Bruxelles-Capitale ;
  3. ne pas être soumis à une influence notoire des pouvoirs publics (moins de 50% du budget de l’association subsidié par la COCOF et moins de la moitié des administrateurs représentants des pouvoirs publics).

Quelle couverture ?

L’assurance proposée par la COCOF couvre une large palette de risques:

  • responsabilité civile extra-contractuelle ;
  • protection juridique ;
  • dommages corporels.

Pour plus d’informations et pour télécharger la brochure éditée par la Plate-forme francophone du Volontariat, cliquez ici.

Source : site de RAB-BKO

2012 sera une année décisive puisque l’Union Européenne définira son budget pour la période 2014-2020. La campagne ‘we are more’ menée par Culture Action Europe vise à attirer l’attention des parlementaires sur l’importance de la culture dans le cadre de l’élaboration de ce budget. Aidez Culture Action Europe à dépasser le cap des 100.000 signatures du manifeste en cliquant ici

Source : Site du RAB-BKO

Le site portail du Conseil bruxellois des Musées fait peau neuve

www.museesdebruxelles.be

Un nouveau site qui se veut avant tout un interlocuteur privilégié entre le public et les musées bruxellois. On y trouve non seulement des informations sur les quelque 100 musées dont peut s’enorgueillir Bruxelles, mais aussi sur les expositions qui s’y déroulent, sur ce qu’on peut y faire (visites guidées, ateliers, stages de vacances, conférences…) et bien d’autres choses encore. Par exemple :

– quelles sont les collections à voir au Musée du Cinquantenaire ?
– quelles sont les expositions actuellement en cours au Wiels ?
– comment puis-je aller en tram, métro ou bus au Musée et Jardins Van Buuren à
Uccle ?
– quels sont les musées ouverts le lundi ?
– quels sont les musées accessibles gratuitement ?
– quels musées sont accessibles aux personnes moins valides ?
– quels musées organisent des fêtes d’anniversaire pour les enfants ?
– dans quel musée ma société peut-elle louer une salle pour une fête du personnel ?
– quels musées cherchent de nouveau collaborateurs ?

Dans la conception et le devéloppement du nouveau site, la CBM a accordé une attention toute particulière à la convivialité : moteurs de recherche sur les pages et les rubriques principales, liens vers les sites des musées ou les pages consacrées aux expos sur ces sites, plans, heures d’ouverture, tarifs, etc. Le site s’est aussi enrichi d’un grand nombre d’images qui permettent notamment de donner plus de visibilité à des musées moins connus du grand public.

Le site fera en outre l’objet d’une mise à jour et d’une actualisation constantes.

Pour rappel : qu’est-ce que le Conseil bruxellois des Musées ?

Cette organisation coupole rassemble près de 100 membres et s’attache à assurer la promotion des musées de Bruxelles, à stimuler la collaboration entre ses membres et à leur apporter son soutien. Les Nocturnes des musées bruxellois et Museum Night Fever sont sans doute les deux événements les plus connus organisés par le Conseil bruxellois des Musées. Mais il y a aussi la Brussels Card, plus spécialement destinée aux touristes, et le Plan des Musées dont une nouvelle édition est en préparation pour 2012. Le Conseil bruxellois des Musées est une asbl indépendante qui bénéficie du soutien des Commissions communautaires française et flamande, de la Région de Bruxelles-Capitale, de la Région flamande, de la Banque nationale de Belgique et de soutiens ponctuels de la Fondation Roi Baudouin, de la Ville de Bruxelles et de la Loterie Nationale.

Contact et informations

Brusselse Museumraad – Conseil Bruxellois des Musées
Galerie du Roi 15 Koningsgalerij
Brussel 1000 Bruxelles
T +32 (0)2 512 77 80
F +32 (0)2 512 20 66
www.museesdebruxelles.bewww.museavanbrussel.be

Info pour le site :

Didier Paternoster
02.512.77.80
didier@brusselsmuseums.be





Le budget initial 2012 de la Fédération Wallonie Bruxelles a été adopté par le Parlement le 20 décembre 2011 et sanctionné, à la même date, par le Gouvernement. Les documents relatifs à l’initial 2012 sont disponibles dans la rubrique « Budgets en ligne » du site internet de la Direction générale du Budget et des Finances.

Pour le secteur des Centres culturels, les crédits 2012  sont reconduits à l’identique du budget initial 2011. Si le secteur reste donc relativement épargné par les mesures d’économies, il ne pourra compter sur une augmentation des subventions cette année ou même avant que l’objectif (2015) de retour à l’équilibre des budgets de la Fédération ne soit atteint. Pas d’indexation des subventions ordinaires ; seules les subventions à l’emploi en application des accords du non-marchand pourront être indexées. Une forte réduction des budgets destinés à l’équipement intervient par contre dès 2012.  Une nouveauté au budget 2012 : le glissement des 4 Centres culturels « nominatifs » vers d’autres programmes budgétaires – le Palais des Beaux-Arts de Charleroi et le Manège.Mons émargent désormais au programme de l’interdisciplinaire des Arts de la Scène ; Le Botanique et les Halles de Schaerbeek au programme pluridisciplinaire de la D.O.20.

Voici l’exposé général du budget (p.61) concernant directement le secteur des Centres culturels :

« […] la DO20 connaît une diminution. Celle-ci s’explique par le glissement vers la DO21 de deux institutions relevant jusqu’ici du programme 2 relatif aux centres culturels. Il s’agit du Palais des Beaux-Arts de Charleroi et du Manège.Mons. En effet, suite à un audit de la Cour des Comptes et compte tenu des cadres sectoriels légaux des quatre institutions reprises jusqu’ici nominativement au sein du programme 2 de la DO20, celles-ci ont été, en fonction de leurs activités, réparties au sein du programme 1 de la DO20 (Botanique et Halles de Schaerbeek) et du programme 1 de la DO21 (Palais des Beaux-Arts de Charleroi et Manège.Mons).

Etant donné les contraintes économiques et budgétaires, les allocations de base relatives aux équipements ont été drastiquement réduites […].

Pour le surplus, aucune indexation de conventions ou de contrats-programmes n’est envisagée. »

Par ailleurs, en ce qui concerne les prochaines années (projection pluriannuelle 2012-2015 pp.123 à 127), l’exposé général rappelle que le Gouvernement s’est fermement engagé, dès septembre 2009, à restaurer l’équilibre budgétaire au plus tard en 2015 par un ensemble de mesures d’économies complémentaires, qui sont toujours d’application. Parmi celles-ci figure le gel des dépenses « non organiques » et hors personnel* desquelles relèvent les subventions de fonctionnement et les subventions extraordinaires aux Centres culturels.

* Il s’agit des dépenses regroupées selon leur nature sous les catégories 9 et 5 « conventions liant la CF », par opposition aux subventions basées sur des mécanismes décrétaux (catégorie 4) et notamment les subventions à l’emploi (NM).

******

Date de publication : 05.01.12 | Source : Direction des Centres culturels