Ouvrir à la culture dès le plus jeune âge : le projet « Anim’action et projets d’écoles », lancé et soutenu par la COCOF, fête ses 10 ans !

Créé en 2000 par la Cocof, le programme « Anim’action et projets d’écoles » a pour objectif principal de créer des partenariats entre les écoles et les structures associatives socioculturelles, et de susciter la participation active des élèves, des enseignants autour de projets définis. Chaque année, ce sont des milliers d’élèves d’écoles francophones – de la maternelle à l’enseignement supérieur de type court – situées en Région Bruxelloise, tous réseaux confondus, qui profitent d’une approche originale, ludique et didactique de la culture, de la lecture, et de la citoyenneté grâce à l’accompagnement d’artistes et animateurs professionnels.

Ce programme ne se limite pas à ce que chaque élève ait un accès à la culture en tant que « spectateur » mais également qu’il puisse se considérer comme un réel « producteur de culture » en participant activement aux projets. e programme Anim’action s’impose désormais comme une évidence dans la société qui est la nôtre, une société où les moyens d’accès au savoir se diversifient et sont de plus en plus accessibles au plus grand nombre, et ce dès le plus jeune âge (internet, moteurs de recherche, Wikipédia, etc). L’école doit donc s’adapter à ces changements, pour continuer à susciter l’intérêt des jeunes et rester en phase avec leurs aptitudes.

Pour y arriver, Anim’action propose un programme qui repense la place généralement attribuée à la Culture et aux savoirs créatifs dans le programme scolaire. Même si l’école reste et restera toujours le pilier de l’apprentissage pour tous nos jeunes, le fait qu’elle accepte de s’ouvrir à des partenaires, de travailler de manière transversale au départ d’un projet culturel ainsi que de décloisonner le cursus qu’elle propose, c’est tout bénéfice tant pour les élèves que pour le corps enseignant. Grâce à ces projets, les élèves développent en effet des savoirs, des potentiels et des compétences différents et parfois insoupçonnés. Les enseignants, de leur côté, s’ouvrent à de nouvelles manières d’aborder l’apprentissage.

Depuis le lancement du programme, ce sont pas moins de 559 projets, tous plus intéressants que les autres, qui ont été initiés, impliquant plus de 40.000 élèves au total. Il y a 10 ans, une quarantaine de projets étaient soutenus, mais grâce à l’augmentation progressive de l’enveloppe budgétaire, cette année (pour l’édition 2009-2010) ce sont 78 projets soutenus qui profitent à près de 4400 élèves, pour un budget total de 380.000 euros.

Au mois d’octobre, le Programme « Anim’action et projet d’écoles » soufflera ses 10 bougies. A cette occasion, un événement festif sera organisé le 26 octobre 2010 au Théâtre de la Montagne Magique.

Plus d’infos : www.cocof.irisnet.be/animaction