À tous les partenaires de BRXLBRAVO

brxl bravo

Trois éditions durant, le secteur artistique bruxellois a donné le meilleur de lui-même en s’emparant le temps d’un week-end des rues et places publiques, des théâtres et salles de concert, des musées et galeries, des centres culturels et bibliothèques pour les ouvrir au grand public et célébrer l’offre artistique de la ville.

Chaque fois, l’objectif était de ne pas restreindre l’événement à un moment festif pour le public et les artistes, mais d’étendre sa portée pour démontrer de manière récurrente que la collaboration entre les diverses communautés qui composent notre région ne relève pas de l’utopie ou de l’irréalisable – tout au moins dans le domaine culturel.

Nous pouvons porter un regard rétrospectif satisfait sur de multiples succès. Les diverses équipes enthousiastes qui ont donné corps au programme sont chaque fois parvenues à attirer des dizaines de milliers de spectateurs. Nous osons affirmer que grâce à BRXLBRAVO, entre autres, des liens de collaborations entre institutions bruxelloises se sont forgés ou renforcés.

Mais en même temps, nous, le Conseil d’Administration et l’Assemblée générale de BRXLBRAVO, devons nous rendre à l’évidence et constater qu’après chaque édition du festival nous nous sommes posé la question de savoir dans quelle mesure nous répondions à nos propres objectifs.

Parallèlement, la situation bruxelloise a – heureusement – évolué si vite que plusieurs initiatives répondant à leur façon au concept de collaboration culturelle transcendant les frontières (linguistiques) ont émergé (RAB, BKO, Conseil bruxellois des Musées, le Plan culturel pour Bruxelles, Festival Kanal, les échanges entre le Théâtre National & le KVS…).

L’honnêteté nous impose toutefois d’ajouter aussi qu’au sein de BRXLBRAVO, tous les regards ne se tournaient plus dans la même direction et que des divergences sont apparues quant à la possibilité de mettre en place une nouvelle édition, tant sur le plan de l’organisation que sur celui du contenu.

Après mûre réflexion et une longue concertation, nous avons décidé à l’unanimité de dissoudre l’asbl BRXLBRAVO. Il n’y aura donc pas de nouvelle édition du festival. Nous invitons tous les partenaires et sympathisants à participer activement à toutes les initiatives qui poursuivent et diffusent la philosophie de base de BRXLBRAVO : stimuler les synergies artistiques entre petits et grands acteurs de terrain, tant au centre-ville qu’à la périphérie, tant francophones, néerlandophones, allophones que multilingues, appartenant à diverses disciplines, tout en respectant la singularité de chacun. Car ceci est, et doit impérativement demeurer, l’héritage le plus important de BRXLBRAVO, comme chacun en convient résolument.

L’asbl BRXLBRAVO solde ses comptes avec un excédent. Conformément à la législation en la matière, ce solde doit être transféré à une autre asbl aux objectifs similaires dès que l’asbl BRXLBRAVO cessera d’exister. L’Assemblée générale a décidé à la majorité des voix de verser le montant restant sur les comptes du Réseau des Arts à Bruxelles et du Brussels Kunstenoverleg, avec la requête de consacrer cette somme au développement et au soutien du Plan culturel pour Bruxelles. Nous sommes convaincus que nous remettons ainsi l’argent entre de bonnes mains.

À tous nos partenaires, ceux qui nous ont rejoints dès le début et ceux qui n’ont participé que de manière sporadique, à tous ceux qui ont donné forme aux diverses éditions de BRXLBRAVO, nous disons : MERCI !
Nous souhaitons ensuite exprimer notre profonde reconnaissance aux diverses autorités publiques qui nous ont chaque fois soutenus et nous ont permis de réaliser nos rêves.
Enfin, nos remerciements s’adressent à tous les parrains privés qui nous ont accordé du soutien matériel et financier, et sans qui c’eût été encore bien plus difficile.

Nous garderons indiscutablement de beaux souvenirs, mais surtout une confiance consolidée en un avenir rempli de nouvelles initiatives culturelles urbaines.

En d’autres termes, au revoir et à bientôt pour de nouvelles aventures !

Au nom du Conseil d’administration et de l’Assemblée générale,

Pablo Fernandez Alonso