La crise est là, et c’est une véritable crise «de civilisation». Comme le souligne Edgar Morin, «quand un système est incapable de traiter ses problèmes vitaux, il se dégrade. Il se désintègre (…)». Ghandi disait qu’il y a «suffisamment pour satisfaire les besoins de tous, mais pas assez pour satisfaire l’avidité de quelques-uns».En serions-nous à la catastrophe annoncée ? La terre et les hommes souffrent. Les plus modestes sont de plus en plus pauvres puisqu’il faut recapitaliser les banques, fussent-elles toxiques.Les bâtiments scolaires s’écroulent faute de soins puisque nous préférons envoyer des F16 en Lybie ou en  Afghanistan. Les multinationales arrêtent la production mais nous sommes incités à consommer toujours davantage.Que reste-t-il de civilisé dans notre civilisation ? Où est l’éthique dans tout ça ?

 

Il a fallu du «courage», dit-on, pour boucler le budget de l’Etat, de même que celui des Communautés. Le résultat est que le monde de l’art et de la culture, moins doté au départ, est aussi le plus fragilisé.

Il ne peut qu’entrer en résistance. Les pétitions*, secteur par secteur, se croisent, se multiplient. Les protestations aussi. Personnalisées ou non, elles sont le plus souvent parfaitement justifiées. Nous les relayons !

La vraie réponse à la crise ne peut passer que par la culture. Elle est essentielle. Elle convoque l’imaginaire, elle tisse les liens, elle fait sens, elle met les hommes en projet. Elle est le meilleur de nous.

Le but n’est pas d’entrer dans le détail des mesures à prendre ou à déprendre. La seule question qui importe est celle-ci : en Fédération Wallonie-Bruxelles et au niveau de l’Etat fédéral, quelle est la place de la culture, de l’art, de la création, de l’éducation au meilleur sens du terme ?

L’avenir appartiendra à ceux qui peuvent inventer, créer, imaginer une société différente. Les politiques doivent en prendre conscience avant qu’il soit trop tard. Et en assumer les conséquences.

– Pétition 1 :  » Soutien à la lettre des bénéficiaires du Capt adressée à Madame la Ministre de la Culture Fadila Laanan »
– Pétition 2 : « Pétition de la RAC contre les mesures d’austérité et les diminutions des enveloppes destinées aux aides aux projets dans les Arts de la scène, proposées par le gouvenrment de la fédération Wallonie-Bruxelles en novembre 2012« 
– Pétition 3 : « Pétition du Rassemblement Spontané des Musiques Non Classiques contre les coupes budgétaires proposées par le gouvernement de la Fédération Wallonie Bruxelles »
Source :  Culture et démocratie Asbl