La Commission européenne a publié la base légale du nouveau programme pour la période 2014-2020. Creative Europe regroupera donc les actuels Programmes Culture, MEDIA et MEDIA Mundus dans la perspective de mieux atteindre les objectifs de la stratégie UE 2020 de relance économique.

OBJECTIFS

Le programme appuie les actions et activités présentant une valeur ajoutée européenne et contribuant à la réalisation des objectifs de la stratégie Europe 2020.

Objectifs généraux:

  • favoriser la sauvegarde et la promotion de la diversité culturelle et linguistique européenne;
  • renforcer la compétitivité des secteurs culturel et créatif pour favoriser une croissance intelligente, durable et inclusive.

Objectifs spécifiques:

  • soutenir la capacité de ces secteurs à opérer à l’échelle transnationale;
  • encourager la circulation transnationale des œuvres ainsi que des opérateurs, et atteindre de nouveaux publics;
  • renforcer la capacité financière des secteurs de la culture et de la création, en particulier des petites et moyennes entreprises et organisations;
  • favoriser la coopération politique transnationale afin d’appuyer l’élaboration de politiques, l’innovation, le développement du public et la création de nouveaux modèles commerciaux.

STRUCTURE

Le programme se compose de 3 volets:

  1. un volet trans-sectoriel (instrument d’aide financière)
  2. un volet Culture (culturel et créatif)
  3. un volet MEDIA (audiovisuel)

Volet Culture

Plusieurs priorités ont été mises en avant en vue de renforcer le secteur:

  • permettre aux opérateurs d’acquérir compétences et savoir-faire, particulièrement dans le domaine des technologies numériques
  • permettre aux opérateurs de donner une dimension internationale à leur carrière
  • favoriser le renforcement des opérateurs européens et des réseaux culturels internationaux

Pour ce qui est de favoriser la circulation transnationale, d’autres priorités ont par ailleurs été mises en avant:

  • soutenir les tournées, les manifestations et les expositions internationales;
  • favoriser la diffusion de la littérature européenne;
  • favoriser le développement de l’audience et de l’intérêt pour les œuvres culturelles européennes.

Plusieurs lignes d’actions seront soutenues par ce volet:

  • projets de coopération entre des opérateurs de différents pays;
  • activités avec la participation de réseaux d’opérateurs de différents pays;
  • activités en vue d’établir une plateforme européenne de promotionpour favoriser le développement des talents émergents ainsi que la circulation des artistes et des œuvres;
  • traduction d’œuvres littéraires;
  • actions spécifiques: prix européens dans le domaine de la culture,label du patrimoine européen et Capitales européennes de la culture.

RÉACTIONS

Lors d’une audition publique le 26 avril 2012, le Parlement européen a fait connaitre son opinion sur la proposition. Il demande des précisions quant au budget et avance une opinion mitigée sur le regroupement de ces deux secteurs – culture et média – avec des spécificités particulières.

Plusieurs opérateurs culturels européens ont également réagi face à cette nouvelle mouture.