« Les Centres culturels au cœur de la culture ? » : un projet pour réfléchir entre professionnels à quelques notions clefs du nouveau décret en lien avec le « rôle d’ensemblier » des Centres culturels !

Le projet a trouvé son rythme de croisière après deux rencontres-ateliers riches et constructives – merci à l’ensemble des participants pour leur engagement et leurs apports stimulants ! Après avoir débattu des questions du territoire et de la spécialisation, une troisième séance de travail a eu lieu ce vendredi 22 octobre à La Louvière (Maison des Associations, Place Jules Mansart 21-22) pour aller encore un peu plus loin dans la réflexion. Nous nous sommes interrogé cette fois sur le rôle des Centres culturels dans les concertations et coordinations culturelles et dans les initiatives de planification du développement culturel.

Selon le décret de 1992, la coopération entre Centres culturels n’est inscrite que dans les missions des régionaux qui dans la pratique ne jouent pas tous ce rôle. Plusieurs concertations de Centres culturels existent néanmoins – d’un dynamisme et d’une efficacité plus ou moins importants – pour réfléchir à une meilleure coordination et à un maillage optimal de la culture au niveau supralocal ou régional. Parallèlement, les opérateurs de la sphère culturelle d’un nombre croissant de lieux – grandes villes comme bassins de vie ruraux – commencent à développer, avec ou sans la participation des Centres culturels, des « schémas directeurs » pour une action culturelle intégrée, voire un programme pluriannuel commun. Pourquoi et comment se concerter entre Centres culturels, et avec d’autres opérateurs culturels ? Avec qui, à quelle échelle, avec quelle méthode de travail et quelle répartition des rôles, responsabilités et tâches ? Pourquoi et comment envisager un « plan culture » ou un projet de développement culturel intégré ? Quelle place pour les Centres culturels dans ces initiatives ? Que peuvent-ils y apporter ?

Autant de questions qui ont été posées lors de cette demi-journée : des témoignages sur l’Axiale culturelle boraine (par Vincent Logeot du Foyer culturel de Saint-Ghislain) et sur le Plan culturel pour Bruxelles (par Thierry Van Campenhout et Lamia Mechbal de la Concertation des centres culturels bruxellois), suivis d’un travail partagé basé sur des échanges et des exercices « productifs » sous la conduite de notre animateur, Patrick Hullebroeck. Comme à Dinant et à Huy, notre but était de clôturer la demi-journée avec quelques propositions concrètes pour le nouveau décret.

Pour plus d’informations :

ASTRAC

Réseau des Centres culturels de la Communauté Wallonie-Bruxelles asbl 4, rue de la Rosière – B-6820 Florenville – 061 29 29 19 – 0475 26 82 25 – astrac@centresculturels.be – www.centresculturels.be