« Les Centres culturels au cœur de la culture ? » : un projet pour réfléchir entre professionnels à quelques notions clefs du nouveau décret en lien avec le « rôle d’ensemblier » des Centres culturels !

Le temps est passé bien vite ; c’est déjà la fin de la première phase du projet. La dernière de nos quatre séances de travail – « Les partenariats hors champ pour un décloisonnement de la culture »- s’est déroulée le mardi 9 novembre à Ottignies. Elle a été consacrée à l’action des Centres culturels aux confins et par-delà les frontières de la culture au sens stricte, à leurs projets avec des acteurs-partenaires relevant de secteurs externes au Ministère de la Culture, voire externes à la Communauté française.

La culture est imbriquée dans tous les domaines de la société ; les missions des Centres culturels sont plutôt élastiques et basées sur une définition large et ouverte de la culture ; un nombre croissant d’acteurs et pouvoirs publics s’intéressent au champ culturel et y affirment une certaine présence. Il n’est donc pas surprenant que les contacts et collaborations des Centres culturels avec des opérateurs de champs proches mais non strictement culturels soient de plus en plus fréquentes. Comment optimiser ces relations ? Comment, dans les projets partagés qui les font naître ou en naissent, préserver et faire valoir une dimension culturelle ? Quelle peut être la plus-value d’un partenariat « hors champ » pour un Centre culturel ? Comment faire reconnaître ces partenariats ? Quel peut être le rôle spécifique d’un Centre culturel dans ce contexte ?

Le programme de cette demi-journée était le suivant : des témoignages sur le projet Jeunes et alcool du Centre culturel de Thuin et sur les expériences « hors champ » du Centre culturel du Brabant wallon qui héberge en son sein une Maison de l’urbanisme, un Contrat rivière et un secteur Patrimoine. L’essentiel de la matinée a ensuite été consacré à un travail partagé basé sur des échanges et des exercices « productifs » sous la conduite de Patrick Hullebroeck.

Comme les trois fois précédentes, le but était de clôturer la demi-journée avec quelques éléments de proposition concrets pour le nouveau décret.

Pour plus d’informations, contactez :

ASTRAC

Réseau des Centres culturels de la Communauté Wallonie-Bruxelles asbl 4, rue de la Rosière – B-6820 Florenville – 061 29 29 19 – 0475 26 82 25 – astrac@centresculturels.be – www.centresculturels.be